Camembert d'Isigny moulé à la louche 250g

7,45 €

Référence : 51155

Conditionnement : Boite de 250g

Prix par pièce : 7,45 €/pièce

En stock

La région d’Isigny a été le plus grand des marais d’Europe jusqu’à ce que la mer s’en retire au XVIème siècle, laissant un sol d’argile et de limons riche de sédiments où pousse une herbe verte et abondante. Pendant des siècles, les éleveurs de la région ont produit un lait d’exception, gagnant une réputation bien établie.
En effet, grâce à l’eau salée de la Manche et l’eau douce des Marais du Bessin et du Cotentin et au climat doux et humide, les vaches pâturent une herbe qui rend leur lait riche en sels minéraux et en oligo-éléments.

Lait de vache*, Sel, cultures lactiques, présure animale
Allergène lait de vache issu de l'agriculture biologique

Les clés d’une dégustation optimale "qui l'eut cru?"
Les conseils et suggestions de Nicolas Julhès pour découvrir la richesse des accords entre fromages et whiskies.
Le whisky se sert chambré, entre 16 et 18 °C.
Côté pratique, on met en bouche un morceau de fromage, on l’écrase entre la langue et le palais, puis on prend une petite goutte de whisky que l’on fait lentement tourner. L’onctuosité du fromage bloque la brûlure de l’alcool et laisse toute leur place aux arômes. Ceux-ci révèlent d’autant mieux leur subtilité que les matières grasses et l’alcool sont les meilleurs solvants des molécules aromatiques.

Le fromage est un produit simple : il faut du lait, des ferments et du savoir-faire. C’est le lait utilisé et la façon dont on élève les animaux qui font la différence. Le bio fixe des règles précises pour le respect des sols, de l’air, de l’eau et de la biodiversité. Pour vérifier le processus, l’entreprise doit être certifiée et contrôlée régulièrement. Sans ça, pas de mention AB sur le produit.

Les vaches, brebis et autres chèvres doivent être nourries avec des aliments naturels, herbes et céréales, eux-mêmes issus de l’agriculture biologique. Aucun engrais chimique, pesticide, ou OGM ne les approche. Les animaux ont aussi le droit (et le devoir) de respirer de l’air frais, de gambader dans l’herbe, et ne restent donc pas enfermés en permanence.